LE JOURNAL

tout savoir sur ce que défend la friche et ses partenaires

  • Atelier Lucien

• ARTICLE • LE TOP DES RUMEURS SUR LA FRICHE

Des vertes et des pas mûres, on en a entendu. Et même si certaines rumeurs nous ont bien fait rigoler, il serait peut être temps pour nous de rétablir la vérité.


Ça, c'est la tête que font Quentin et Simon quand ils apprennent un nouveau ragot sur la Friche

Voici le top des choses pas vraies du tout du tout qu’on a entendu sur nous :



La Friche est un projet financé par la mairie de Rouen


Alors il faut avouer que celui là c’est vraiment notre top 1.

Commençons par le commencement avec un peu d’histoire. Il fut un temps, où les Luciens ont commencé leur petite affaire en temps qu’association de loi 1901. Dans le but d’organiser un festival pluridisciplinaire, c’est en 2014 que le Collectif Lucien voit le jour. Puis d’années en années, les petit.e.s Luciens sont devenus grand.e.s. En 2020, le Collectif se transforme alors en SCOP ARL Atelier Lucien. Dans la continuité des actions associatives, la coopérative bénéficie désormais d'une expertise reconnue dans la création de lieux et d'évènements culturels et alternatifs.

« L’idée c’était de passer à une structure entrepreneuriale tout en conservant une gouvernance horizontale »

Donc non, nous ne sommes pas financé.e.s par la mairie. Oui, nous sommes auto financé.e.s à 99%. « Mais d’où vient l’argent ? » nous demanderiez vous. Eh bien tout simplement du bar ! Parce que mine de rien, la bière ça rapporte. On est aujourd’hui considéré comme le plus gros débit de boisson fixe de Normandie et le plus grand lieu culturel alternatif rouennais. Plutôt sympa non ?

Le site de la Friche appartient à une petite vieille qui souhaite récupérer son terrain parce qu’il n’y a pas assez d’arbres dessus


Il faut avouer qu’on a tou.te.s été hilares en entendant celle là. Désolé.e.s de vous décevoir, mais le site de la Friche Lucien appartient à la SNCF. C’est donc un site industriel que nous louons avec une convention d’occupation renouvelable. Pour ce qui concerne les arbres, rappelons que c’est un site industriel et que la végétation pousse difficilement de manière naturelle. Cependant, nous avons eu la volonté cette année, de développer une friche fleurie et verdoyante. C’est donc grâce à notre plan de renaturation (alliant 53m3 de terre et environ 300 plantes) que vous pourrez cette année, manger au pied d’un amandier ou encore vous assoir sur les bords de notre jardinière géante qui contient un jeune saule pleureur.





La friche est sponsorisée CMA CGM


Bien que certains de nos beaux containers arborent un logo ÉNORME de cette compagnie, c’est évidement faux. C’est tout simplement parce qu’on les a acheté tel quel. Est-ce-que vous avez déjà essayé de camoufler un logo sur un container ? Nous oui. Et bah c’est pas super joli joli.



Nos parents travaillent au conseil municipal


On a appelé nos parents pour vérifier et iels ont tou.te.s nié en bloc. Il paraît qu’iels habitent Cherbourg ou Nantes, que certain.e.s sont à la retraite, d’autres professeur de français, ou encore médecin. Mais personne à la Mairie de Rouen. Alors soit iels nous mentent, soit cette affirmation est fausse. On vous avoue qu’on penche plus pour la deuxième hypothèse.

Tous nos serveurs sont encore bénévoles


On n’ira pas jusqu’à vous faire un petit cours de droit mais malheureusement pour notre trésorerie, il n’est pas possible de faire travailler bénévolement des personnes pour une entreprise. Selon le Code du travail, l’intervention de bénévoles dans une entreprise à but lucratif emmènerait l’entreprise à se retrouver dans l’illégalité, même pour une assistance occasionnée.

Alors depuis que nous sommes passé.e.s en coopérative, tou.te.s nos serveur.euse.s sont bien payé.e.s et choyé.e.s (vous pourrez leur demander quand notre bar sera de nouveau ouvert, iels se feront un plaisir de confirmer les faits)


On a récupéré une partie de l’argent des concerts de la région.


Si c’est le cas, on est les dernières personnes au courant. Rappelons que les concerts de la région ont été organisés par la région (logique non?) et que nous sommes en aucun cas subventionné.e.s par les institutions. Donc on ne voit vraiment pas pourquoi l’argent de ce projet nous serait revenu.

Voilà, on n’a peut être pas fait le tour de toutes les rumeurs qui courent sur nous, il y en aura surement d’autres encore, mais merci de nous avoir bien fait rire.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • Blanc LinkedIn Icône